Retour à Protestantisme et société

Retour à l'accueil

Communiqués

  • La Fédération protestante de France salue le geste de solidarité de la Marque Peugeot en faveur d’Haïti

Communiqué de la Fédération protestante de France – 6 décembre 2010
 
 
La Marque Peugeot a décidé d’offrir la vingt millionième voiture, produite par le site PSA Peugeot Citroën de Sochaux, à un projet de solidarité et de développement en Haïti « un taxi pour un orphelinat », mis en œuvre par la Fédération protestante d’Haïti et soutenu par la Fédération protestante de France. 

La Fédération protestante d’Haïti et la Fédération protestante de France saluent avec reconnaissance l’initiative prise par la Marque Peugeot de fêter cette étape de sa production par un geste de solidarité.

A 10h45, mardi 7 décembre, la Marque Peugeot remettra, sur le site de Sochaux, les clefs de son vingt millionième véhicule, à sa sortie de production, au pasteur Joël Dautheville, président de l’Église évangélique luthérienne de France, membre du Conseil de la Fédération protestante de France (FPF), et qui représentera à cette occasion la Fédération protestante d’Haïti et la FPF.

De nombreux orphelinats de la région de Port au Prince ont subi de très gros dégâts et accueillent aujourd’hui les enfants dans des conditions extrêmement difficiles. La Fédération protestante d’Haïti a mis en place une coordination d’une vingtaine d’orphelinats pour obtenir des soutiens leur permettant d’assurer l’hébergement, l’accueil et l’éducation des enfants dans de meilleures conditions. Équiper chaque orphelinat d’un ou deux taxis permettrait non seulement de transporter les enfants mais aussi d’apporter un revenu régulier à l’orphelinat, par une activité économique rentable et stable. Chaque taxi peut rapporter 1500 gourdes haïtiennes par jour (30 euros), soit l’équivalent du prix de la nourriture pour quinze enfants.
 
La Fédération protestante de France a lancé dès janvier 2010 un appel d’urgence pour Haïti qui a permis de recueillir, à ce jour, plus de 600000 euros. L’utilisation de ce fonds se fait en étroite collaboration avec les responsables de la Fédération protestante d’Haïti pour appuyer des projets d’aide aux orphelinats et à la scolarisation, et attribuer des bourses universitaires.

 

  • Solidarité avec Haïti : « Il est indispensable de travailler avec les responsables haïtiens »

Message du pasteur Claude Baty - 3 février 2010  

« Il n’a pas fallu attendre longtemps pour voir surgir les questions de fond que nous avions posées. Après l’urgence comment travailler à une véritable reconstruction et donc avec qui travailler ?
Nous sommes plus que jamais convaincus qu’il est indispensable de travailler avec les responsables haïtiens pour que les meilleurs intentions ne finissent pas dramatiquement ou dans les ornières des compétitions économiques nationales.
Les Églises protestantes haïtiennes, par leurs engagements au service de la société, dans les domaines du social, de la santé ou de l’éducation, contribuent de manière significative à la vie du pays, et depuis longtemps. Aujourd’hui, entre 40 à 50 % d’Haïtiens sont rattachés aux Églises protestantes. Ces Églises, clairement identifiées et reconnues, sont pour la plupart rassemblées au sein de la Fédération protestante d’Haïti, interlocuteur naturel de la Fédération protestante de France. Cette avec cette Fédération et les Églises que nous travaillons et que nous travaillerons. Nous ne sommes pas un organisme humanitaire mais à travers notre “plateforme Haïti*” divers intervenants de terrain sont à l’œuvre. Nos partenaires protestants haïtiens avec lesquels nous élaborons des projets sont responsables et comptables de leurs mises en œuvre. La plateforme Haïti de la Fédération protestante de France assure le suivi de nos projets communs et prépare l’arrivée d’un coordinateur en Haïti.
Plusieurs personnes vont se rendre sur place pour assurer la communication indispensable… J’irai également très prochainement en Haïti.
Il y a beaucoup à faire, merci de votre générosité qui permettra de faire œuvre utile. »
Pasteur Claude Baty, président de la Fédération protestante de France
 
 
* La plateforme Haïti, placée sous l’égide de la Fédération protestante de France, est un espace de concertation et de coordination des organisations liées au protestantisme français et engagées en Haïti. Elle rassemble la Mission Biblique, le Défap (service protestant de mission), la Fondation La Cause, Sel Parrainage, ADRA-France, l’Eglise du Nazaréen. D’autres mouvements protestants ou chrétiens participent à cette dynamique suite au séisme qui a touché Haïti : la Cimade, ASAH…
 
Plus de 230 000 euros ont été recueillis par la Fondation du protestantisme depuis l’appel à la solidarité lancé par la Fédération protestante de France, le 13 janvier.
 
 
Fonds d’urgence Haïti
Les chèques ou virements doivent être libellés au nom de « Solidarité protestante Haïti», à envoyer à la Fondation du Protestantisme, 47 rue de Clichy – 75 311 Paris cedex 09.
Porter la mention « Fonds d’urgence Haïti » au verso des chèques.
IBAN : FR76 3078 80010010 2078 2350 030 - Banque Neuflize OBC Paris 8° (Pour les virements bancaires).
CODE BIC : NSMBFRPPXXX
Formulaire de dons en ligne sur www.fondationduprotestantisme.org.
Les dons versés à la Fondation du protestantisme, fondation reconnue d’utilité publique, sont déductibles des impôts. Merci d'indiquer vos coordonnées pour l'envoi du reçu fiscal.
Fondation reconnue d’utilité publique, la Fondation du Protestantisme voit ses comptes vérifiés et certifiés chaque année par un commissaire aux comptes. L’utilisation des ressources ainsi collectées fait l’objet d’une certification spécifique par le commissaire aux comptes et d’une transmission aux pouvoirs publics.  

 

  • La Fédération protestante de France soutient les actions menées par les protestants haïtiens à Port-au-Prince
    Communiqué de la Fédération protestante de France — 22 janvier 2010

« Nous voulons apporter une aide d’urgence et travailler dès à présent à la reconstruction du pays » déclare le pasteur Claude Baty, président de la Fédération protestante de France (FPF). Ces deux impératifs sont au cœur de l’élan de solidarité des protestants français. L’appel d’urgence, lancé par la FPF le 13 janvier, a d’ailleurs permis de recueillir déjà plus de 80 000 euros.

Dans un souci de transparence et de suivi, ces fonds récoltés sont utilisés selon le protocole d’accord passé en décembre 2008 entre la FPF et la FPH (Fédération protestante d'Haïti).

En Haïti, le pasteur Sylvain Exantus, président de la FPH, a constitué avec les principaux responsables protestants haïtiens un Comité protestant national d’urgence et de soutien pour répondre à des besoins urgents et établir les projets à mener à moyen terme.

Plusieurs actions ont déjà été entreprises :

• aider des personnes à quitter Port-au-Prince pour rejoindre des proches dans d’autres villes
• prise en charge d’orphelins
• distribution de nourriture
• des soins de première urgence prodigués à des centaines de personnes
• distribution d’eau à plus de 3500 personnes à Bolosse

Le pasteur Exantus énumère également les actions qui sont à poursuivre telles que la distribution d’eau, de nourriture, prodiguer des soins médicaux, l’installation de toilettes mobiles. Il faudrait des tentes tant pour les personnes, les familles que pour la célébration des cultes et la reprise des activités scolaires. Les scouts prêteraient main forte pour l’assainissement des camps, à condition d’avoir des pelles et des balais. Quant aux moyens de transport, le pasteur Exantus mentionne le projet de louer deux véhicules et l’achat de deux motos. Ces moyens de locomotion sont indispensables afin de poursuivre le recensement des églises et des écoles effondrées.

La Fédération protestante de France envoie déjà 20 000 euros pour participer à ce premier programme d’actions.
Un programme de reconstruction sera mis en place dès que possible en concertation avec la Fédération protestante d’Haïti, et en tenant compte des directives des autorités locales.

La Fédération protestante de France compte sur la mobilisation des protestants et les appelle à poursuivre leurs efforts.

En Haïti, l’ensemble des Églises et de leurs réseaux contribuent largement aux structures sociales, éducatives et médicales du pays. Près de 50 % des Haïtiens sont protestants.
La Fédération protestante de France en apportant son aide à la Fédération protestante d’Haïti soutient les Églises protestantes dans leur mission au sein de la société haïtienne, en vue de la reconstruction du pays.

 

  • Message du pasteur Baty, président de la Fédération protestante de France (14 janvier 2010) 

Chers amis,

Nous n’avons pas encore pu joindre nos frères et sœurs de la Fédération protestante d’Haïti, nous sommes inquiets pour eux et leurs familles. Vous êtes informés par ailleurs du désastre que représente ce séisme pour Haïti et pour nous tous finalement.
Nous vous invitons à la prière. Nous suggérons qu’évidemment une place soit faite lors des cultes dans votre prière d’intercession. Prière pour ce peuple qui doit s’écrier comme le psalmiste « jusques à quand Seigneur ? » Ps 90.13. 
Soyons à leur côté dans la prière. En ce qui concerne l’aide matérielle, je vous rappelle le communiqué qui a été envoyé. Les fonds que nous recevrons seront mis en œuvre selon le protocole d’accord que nous avons signé avec la Fédération protestante d’Haïti (lors de notre visite en décembre 2008), pour que l’aide soit utilisée de manière transparente et efficace. 
Vous trouverez toutes les informations actualisées sur protestants.org. 
Merci de votre solidarité et de votre soutien fraternel.

 

  • Appel d'urgence de la Fédération protestante de France pour Haïti frappé par un important séisme.

Communiqué de la Fédération protestante de France — 13 janvier 2010

La Fédération protestante de France (FPF) appelle les protestants à se mobiliser promptement pour les Haïtiens frappés par un important séisme ce 13 janvier. Dans ce pays dépourvu d’infrastructures suffisantes, où la population est extrêmement pauvre, la situation est dramatique.
Comme en septembre 2008, lors du passage successif des cyclones et de l’ouragan Ike qui avaient dévasté Haïti, la FPF invite ses membres à manifester leur solidarité en alimentant le fonds d’aide de la Fondation du protestantisme. Les dons recueillis contribueront à apporter un secours aux Haïtiens par l’intermédiaire de la Fédération protestante d’Haïti (FPH) et de ses Églises et institutions membres. La FPF précisera d’ici peu les modalités d’actions dès qu’elle pourra entrer en contact avec la FPH.

Fonds d’urgence ouvert par la FPF :
Les chèques ou virements doivent être libellés au nom de « Solidarité protestante », à envoyer à la Fondation du Protestantisme, 47 rue de Clichy – 75 311 Paris cedex 09.
Porter la mention « Fonds d’urgence Haïti » au verso des chèques. IBAN : FR76 3078 80010010 2078 2350 030 - Banque Neuflize OBC Paris 8° (Pour les virements bancaires).
Les dons versés à la Fondation du protestantisme, fondation reconnue d’utilité publique, sont déductibles des impôts. Merci d'indiquer vos coordonnées pour l'envoi du reçu fiscal.

Fondation reconnue d’utilité publique, la Fondation du Protestantisme voit ses comptes vérifiés et certifiés chaque année par un commissaire aux comptes. L’utilisation des ressources ainsi collectées fait l’objet d’une certification spécifique par le commissaire aux comptes et d’une transmission aux pouvoirs publics.