Retour à Protestantisme et société

Retour à l'accueil

Prière d'intercession pour Haïti

 

Seigneur, au moment de terminer ce temps de culte au cours duquel nous avons partagé des informations sur Haïti, nous voulons penser et prier pour ce pays et pour tous ceux qui y vivent.

Alors que nous venons, il y a seulement quelques jours, de commémorer le 2ème anniversaire du séisme qui a ravagé Haïti, nous voulons, en tout premier lieu, te prier pour toutes celles et pour tous ceux qui ont été blessés, qui ont perdu des proches ou qui ont été les victimes directes ou indirectes de ce tremblement de terre.

Nous pensons et nous te prions pour tous ceux qui sont toujours dans un logement de fortune et qui vivent dans une situation de très grande précarité. Nous pensons en particulier à toutes ces femmes et à toutes ces filles parfois très jeunes qui subissent la violence et les abus des hommes dans les camps de déplacés ou dans les lieux d’habitation exigus et insalubres.

Nous pensons et te prions aussi pour tous ces enfants qui sont obligés de travailler bien plus que ce qu’ils n’étudient ou s’amusent, tous ces enfants placés dans des familles, que l’on appelle les « restavek », et qui sont de véritables esclaves domestiques.

Nous pensons et te prions pour tous ceux qui ont su conserver foi et force de vie et qui s’engagent quotidiennement dans le service et le soutien de ceux que la vie n’a pas épargné.

Nous pensons et te prions pour les membres de ces multiples églises qui mènent des actions dans leur quartier, accueillent des enfants que leurs familles ne peuvent plus nourrir, organisent des lieux de soins et d’écoute, soutiennent les familles démunies et jouent ainsi un rôle social de proximité si important dans un pays où la vie du plus grand nombre est si précaire et si fragile.

Nous pensons et te prions pour tous les membres des organisations caritatives, locales ou internationales, qui interviennent dans le pays afin qu’ils soient toujours à l’écoute et au service de ceux qui en ont besoin, qu’ils trouvent les forces et les moyens de leurs actions et qu’ils ne baissent pas les bras devant l’immensité des défis à relever.

Nous pensons et te prions pour tous ceux qui sont les acteurs de la société haïtienne, au sein des institutions publiques, des organisations politiques comme de la société civile afin que le service de la population, le respect des droits et de la justice et le souci de l’amélioration des conditions de vie, de soin et d’éducation soient toujours au cœur de leur préoccupation et de leurs actions.

Nous pensons et te prions pour la Fédération Protestante d’Haïti afin qu’elle joue toujours mieux son rôle de plate-forme de dialogue et de concertation au sein d’un protestantisme si éclaté et parfois si intolérant, qu’elle accompagne et soutienne les églises et les organisations dans leurs projets sociaux et de reconstruction et qu’elle permette au secteur protestant de porter une parole de paix, de liberté et d’espérance.

Et nous voulons enfin exprimer toute notre reconnaissance pour tout ce que nous apporte la rencontre avec des frères et sœurs de ce pays si lointain et si proche, pays de contraste et d’histoire particulière, pays de jeunesse et vibrant de culture, de paroles, d’idées, de créativité, pays ravagé par la main et l’histoire des hommes mais aussi d’une beauté saisissante, pays d’une population accueillante, gardienne d’une mémoire de libération toute particulière et d’un patrimoine dont l’humanité entière ne peut pas se passer.

Et en communion avec tous ceux qui en Haïti vont aujourd’hui encore exprimer toute leur confiance en ta présence et en ton amour, nous voulons te dire : « Notre Père qui es aux cieux…. »

Philippe VERSEILS,
Port au Prince le 16 Janvier 2012